jeudi 17 mai 2012

Toc, Toc, Toc.

Mercredi après-midi, il faisait trop froid pour partir peindre dans la nature, 
alors nous avons refermé la porte de l'Atelier 
et peint bien au chaud, en regardant passer les nuages menaçants.


Deux portes, souvenirs des vacances d'Anne à Lisbonne.

3 commentaires:

  1. Superbes portes...c'est accueillant ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Les portes, c'est toute une histoire qui commence hein? J'aime!!

    RépondreSupprimer